Formation ISO 27005:2018 Risk Manager, préparation et certification


Formation ISO 27005:2018 Risk Manager, préparation et certification

Catalogue : Cybersécurité



Introduction
• Terminologie ISO 27000 et ISO Guide 73.
• Définitions de la Menace. Vulnérabilité. Risques.
• Principe général de la sécurité ISO 13335.
• La classification CAID.
• Rappel des contraintes réglementaires et normatives (SOX, COBIT, ISO 27001...).
• Le rôle du RSSI versus le Risk Manager.
• La future norme 31000, de l’intérêt de la norme “chapeau”.
Le concept “risque”
• Identification et classification des risques.
• Risques opérationnels, physiques et logiques.
• Les conséquences du risque (financier, juridique, humain...).
• La gestion du risque (prévention, protection, évitement de risque, transfert).
• Assurabilité d’un risque, calcul financier du transfert à l’assurance.
• Les rôles complémentaires du RSSI et du Risk Manager/DAF.
L’analyse de risques selon l’ISO
• La méthode de la norme 27001:2013.
• L’intégration au processus PDCA.
• La création en phase Plan de la section 4.
• La norme 27005:2018 : Information Security Risk Management.
• La mise en œuvre d’un processus PDCA de management des risques.
• Les étapes de l’analyse de risques.
• La préparation de la déclaration d’applicabilité (SoA).
Les méthodes d’analyse de risques
• Les méthodes françaises. EBIOS RM.
• Etude du contexte, des scénarios de menaces, des événements redoutés, des risques, des mesures de sécurité.
• EBIOS dans une démarche ISO PDCA de type SMSI 27001.
• MEHARI. L’approche proposée par le CLUSIF.
• Elaboration d’un plan d’actions basé les services de sécurité. Alignement MEHARI 27005 et référentiel ISO 27002.
• CRAMM, OCTAVE... Historique, développement, présence dans le monde. Comparaisons techniques.
Choix d’une méthode et conclusion
• Comment choisir la meilleure méthode ?
• Les bases de connaissances (menaces, risques...).
• La convergence vers l’ISO, la nécessaire mise à jour.
• Etre ou ne pas être “ISO spirit” : les contraintes du modèle PDCA.
• Une méthode globale ou une méthode par projet.
• Le vrai coût d’une analyse de risques.
La méthode EBIOS RM
• Introduction.
• Réaliser une étude du contexte.
• Réaliser une étude des événements redoutés.
• Réaliser une étude des scénarios de menaces.
• Réaliser une étude des risques.
• Réaliser une étude des mesures de sécurité.
Travaux pratiques
Définir quel est le sujet de l'étude. Identification des événements craints. Définir les scénarios possibles. Définir ceux qui sont les plus vraisemblables.Cartographie des risques. Traiter les différents risques.Identification des mesures à appliquer. Définir l'acceptabilité des risques résiduels.
Préparation de la certification
• Mise en situation, tests de connaissance de type QCM, études de cas.
• Inventaire d’actifs, évaluation des menaces et vulnérabilités.
• Elaboration de plans de traitement des risques, etc.
Travaux pratiques
Echanges sur pourquoi et comment gérer les risques. Définir quel est le sujet de l'étude.
Corrections collectives
• Restitution des résultats des exercices et des TP sous forme de corrections collectives.
• Explications des erreurs éventuelles.
Révision finale et durée de l’examen
• Pour clore la préparation, une révision finale est réalisée.
• Les astuces pour éviter les pièges.
• L’examen écrit dure environ 2h30.
• Pour assurer l’anonymat lors de la correction des examens, les copies sont numérotées.
• Seul le formateur connaît la correspondance entre le numéro de copie et l’identité du candidat.
Epreuves, points et résultats
• L’examen comporte au minimum un questionnaire relatif à la norme ISO/IEC 27005:2018.
• Un exercice sur le modèle PDCA et une étude de cas sur la gestion des risques.
• L’évaluation du formateur sur l’attitude générale et sur la capacité à s’exprimer oralement.
• Evaluation de l’attitude générale (participation, ambiance de travail, etc.) et de la capacité à travailler en équipe.
• Evaluation de la capacité à s’exprimer oralement : respect du temps imparti, esprit de synthèse et clarté.
• L’évaluation du formateur est sur 3 points, elle s’ajoute à la notation de l’examen écrit pour un total de 100 points.
• Le candidat doit obtenir un minimum de 70 points (examen écrit et évaluation du formateur) pour être certifié.
• Les résultats de l’examen vous parviendront par courrier environ 6 semaines plus tard.

Fiche de la formation



 Cible :

RSSI ou correspondants Sécurité, architectes de sécurité, directeurs ou responsables informatiques, ingénieurs, chefs de projets (MOE, MOA) devant intégrer des exigences de sécurité.


 Prérequis :

Connaissances de base dans le domaine de la sécurité informatique.


 Durée : 5 jours

 Type : Stage pratique


 Contactez-nous